La demande

La demande de ce travail était claire, nous devions analyser et améliorer une sous-fonctionnalité de Facebook. Pour ce faire, on nous demandait de commencer par groupes de 6 ou 7 ! 
La toute première chose à faire était, par conséquent, de choisir avec qui travailler. Nous avons donc formé un groupe de 7 composé de Charlie Immers, Jean Will, Marie Bailly, Léa Savignac, Kathleen Beyls, Ioana Tivadar et moi-même, Marine Vasbinder. Nous avons nommé notre groupe "Lézaryens".

Je dois reconnaître que j’étais assez sceptique face à la demande. En effet, selon moi, Facebook étant un très gros site, nous allions avoir beaucoup de mal à trouver des erreurs ou des choses mal faites … Vu son nombre impressionnant d’utilisateurs, il me semblait logique qu’il soit limite irréprochable ! C’est très rapidement que je me suis rendu compte de mon erreur de jugement.

Photo de groupe

Lister, analyser, sélectionner

Etant donné les multiples fonctionnalités que Facebook propose, il est important de prendre le temps de les lister pour ne rien oublier ! Durant 15 minutes, nous avons listé personnellement toutes les fonctions présentes sur Facebook. Nous nous sommes ensuite concertés à 7 afin de regrouper nos découvertes et être certains de ne rien avoir oublié.

Nous avons ainsi répertorié un bon nombre de fonctions telles que la messagerie, les événements, les groupes, les listes d’amis, les applications et jeux, les publications, … Nous avions envie de choisir une fonctionnalité assez large qui nous permettrait d’avoir suffisamment de matière à analyser. C’est pourquoi, décision fut prise à l’unanimité de travailler sur les groupes !

Photo d'un membre du groupe

Lister à nouveau

Une fois notre fonctionnalité choisie, nous avons relevé toutes les sous-fonctionnalités de celle-ci, car en si peu de temps, il n’était pas possible d’en repenser l’entièreté ! 
Encore une fois, elles sont très nombreuses … On peut créer un groupe, modifier ses paramètres (administrateur, modérateurs, membres, confidentialité, …), publier quelque chose dans le groupe (un message, des photos, un sondage, une vente, …) et bien d’autres possibilités encore.
A partir de ce moment, nous devions choisir 3 sous-fonctionnalités parmi celles trouvées, et de les travailler par groupes de deux ! Ainsi, l’un travaillait la version mobile, et l’autre la version desktop.
 Nos choix se sont portés sur : repenser les sondages, les publications de vente et la création d’un groupe.

Image lors du travail de groupe

Une nouvelle façon de travailler

Cette étape était une des plus importantes en terme de décision. Il fallait choisir le sujet qu’on voulait travailler et par conséquent, notre binôme. 
J’ai tout de suite eu très envie d’approfondir le thème « création de groupe », c’est ce qui me parlait le plus dans les 3 idées.

Chacun s’est exprimé sur son choix de travail, et ceux qui n’avaient pas d’idées ont rejoint les groupes incomplets. C’est comme ça que le groupe s’est scindé et que les binômes (ou trinômes) ont vu le jour. Kathleen, Jean et Iona se chargeraient de repenser les publications de vente ; Marie et Léa quant à elles, retravailleraient les sondages, et, pour finir, Charlie et moi, allions nous attaquer à la création de groupe !

Facebook sur mobile

Décortiquer

C’est donc à deux que nous nous sommes lancés dans ce travail de dur labeur : tester chaque étape nécessaire pour créer un groupe Facebook, et prendre note de tout, mais surtout de ce qui n’allait pas, pour arriver à résoudre les problèmes et en sortir une meilleure version ! Nous avons ensemble décidé que je me chargerais de la version mobile, et lui de la desktop.

Nous nous lançons sans plus tarder à tout analyser. Premier constat : sur mobile, les versions iOs et Android sont totalement différentes et sur desktop, on peut voir aussi des variantes entre Chrome, Firefox et Safari. Par contre, nous avons remarqué que les étapes de création étaient les mêmes sur desktop et sur mobile. Par conséquent, nous avons effectué les analyses ensemble. 
Nous avons opté pour l’analyse sur Android (mobile) et sous Firefox (desktop).

Gif de l'évolution

Tout d’abord, pour pouvoir créer un groupe Facebook sur mobile, il faut passer par pas mal d’étapes. 
En partant de la page d’accueil, l’utilisateur doit aller dans le menu burger, scroller pour arriver à « Groupes ». On arrive ainsi sur la page des groupes dans laquelle se trouve une nouvelle navigation composée de « Groupes », « Découvrir » et « Gérer ». Par défaut, on arrive dans « Groupes ». On y trouve nos favoris, ceux qu’on a rejoints récemment et tous les autres. Impossible de créer un nouveau groupe sur cette page ! Si on va dans « Découvrir », ce sont des propositions de groupes. Ils sont triés par thèmes, par rapport à notre localisation ou par rapport aux groupes dont nos amis font partie ! Encore une fois, il n’existe aucune proposition pour créer un groupe … Dernière possibilité : « Gérer ». Dans cette partie, c’est le découvrir qui reste actif, c’est mal fait jusqu’au bout du détail. Je m’attends à trouver directement un moyen de créer un groupe, mais à nouveau ce n’est pas le cas … On y retrouve tous les groupes où on est modérateur, on a possibilité de les modifier, et enfin en scrollant, on trouve « Créer un groupe ». Il était temps …

En cliquant sur ce bouton, j’arrive sur une nouvelle page. 
En premier, je vois un bouton avec un appareil photo. Si je clique, je peux choisir une photo dans la galerie ou en prendre une. A quoi servira cette photo ? Aucune idée. Pour choisir le nom de groupe, il n’y a qu’un placeholder. On trouve aussi un bouton « Communauté », mais quand on clique dessus, il ne se passe rien. A quoi sert-il ?

Finalement, on peut inviter des amis à rejoindre le groupe ! Ah non, que dis-je, on est obligé de le faire. On n’a pas le droit de créer le groupe tant qu’on n’a pas sélectionné au moins un ami. 
J’invite donc quelqu’un pour pouvoir continuer. Je clique sur « suivant » : je dois choisir la confidentialité du groupe. 3 propositions clairement expliquées s’affichent, mais la page est un peu triste … Je choisis de créer un groupe secret, je clique sur « suivant » et là, mon groupe se crée. Un message apparaît pour dire que le groupe a bien été créé, c’est une chose positive, mais c’est la seule fois où on a eu un feedback, dommage ! Par contre je m’étonne qu’on ne m’ait pas demandé de choisir une icône … La photo sélectionnée au départ est en fait la photo de couverture du groupe.

Bref, ce n'est pas terrible et il y a matière à améliorer. Il va falloir rester zen et concentrée pour ne rien oublier.

Photo prise de tête

Repenser

Pour commencer, l’utilisateur apprécierait de pouvoir arriver à la création de groupe en moins d’étapes. Dans le menu burger, je remplace l’option « Groupes » par « Mes groupes ». En cliquant là, on arriverait à une nouvelle page proposant directement un bouton pour créer le groupe, et en dessous, les groupes dont on fait partie !

La création de groupe que j’ai imaginée garde globalement les mêmes étapes que celles d’origines car il y a des choses essentielles. Par contre, j’en ai rajouté certaines, absentes à la base, et qui me semblaient nécessaires. La création se déroulerait en 3 pages. Un guide visuel en haut de l’écran permettrait de voir où on se trouve dans le processus de création. Ca me semble essentiel pour aider l’utilisateur dans sa démarche.

wireframes

Sur la première page, on doit d’abord choisir le nom de son groupe. Une fois que c’est fait, l’étape suivante s’affiche : le choix de l’icône. Le message qui s’affiche donne son appréciation sur le nom choisi à l’étape précédente, ce qui doit encourager l’utilisateur à poursuivre. L’utilité de l’icône est expliquée et, grâce à un système de prévisualisation , celle sélectionnée se place à côté du nom du groupe pour avoir un meilleur aperçu.

Tant que ces deux étapes ne sont pas terminées, le bouton pour continuer n’est pas actif. Un message détaille ce qu’il reste à compléter. Une fois le nom et l’icône choisis, le bouton se met en surbrillance. L’utilisateur a le choix entre « compléter la description du groupe » ou « continuer la création. »

La deuxième page demande à l’utilisateur de choisir la confidentialité de son futur groupe, les 3 options sont expliquées.

Une fois choisie, il pourra passer à la troisième et dernière étape, celle où il peut ajouter des amis à son groupe. J'ai décidé de rendre cette étape facultative  : la personne peut terminer la création sans ajouter personne, donc le bouton apparaîtra directement en surbrillance. Ca permet à l'utilisateur de paufiner la création de son groupe avant de le rendre visible à qui que ce soit.

Photo de groupe

Améliorer

Après avoir répertorié tous les problèmes, nous avons chacun sorti nos wireframes papier, dans le but de pouvoir les tester après ! Cette partie a pris plus de temps que ce que j’avais imaginé ! 
C’était aussi un premier pas dans le travail individuel, car même si nous comparions nos résultats, nous avons effectué seuls notre tâche. Une fois les premiers wireframes terminés, j’ai profité de me trouver en classe avec tous les autres élèves pour faire tester mes idées. J’ai pris note des commentaires reçus afin de pouvoir me corriger ensuite (Reformulation de phrases, ne pas tutoyer l’utilisateur, feedback à revoir,…). J’ai modifié ce qui ne fonctionnait pas et j’ai proposé à nouveau des tests utilisateurs. Les résultats se sont révélés bien meilleurs : l’évolution était donc favorable. Preuve que c’est très important de faire tester avant de se lancer plus loin ! Une fois satisfaite de mes tests utilisateurs, j’ai montré le résultat final de mes wireframes à mon binôme, Charlie. J’ai à nouveau modifié quelques détails pour m’aligner à ce que lui avait fait et que tout reste cohérent. Nous avons donc choisi les mêmes icônes.

Concrétiser

Pour rendre tout ça plus propre et concret, j’ai recréé tous mes wireframes sur Photoshop, en essayant au mieux de garder le design de Facebook. En effet, nous n’avions pas comme consigne de le changer. Ca n’a pas été chose facile de tout respecter.

Pour y voir plus clair, voici une comparaison de la démarche actuelle que nous propose Facebook, et de la mienne.

Gif de comparaison

Mon ressenti personnel

Ce travail m’a semblé très enrichissant ! Nous avons appris de nouvelles façons de travailler, ce qui est primordial. Je qualifierais ce workshop de rythmé. La façon dont le groupe de travail a évolué était très sympathique… Avancer à 7, à deux ou seul relève d’une démarche totalement différente. Il faut adapter sa méthode à chaque situation.

Je n’ai pas trouvé facile de devoir repenser un site que j’utilise quotidiennement ! Au départ, j’ai eu beaucoup de mal à trouver des erreurs. Je savais très bien comment exécuter telle ou telle tâche. Me mettre dans la situation de quelqu’un qui ne sait pas comment ça fonctionne m’a donc paru compliqué au départ. Cependant, une fois lancée, ça s’est beaucoup mieux déroulé ! Je reste encore très étonnée qu’il y ait autant de fonctions mal pensées dans Facebook, que ça soit sur mobile ou desktop.

Je trouverais génial de pouvoir faire part à Facebook de toutes nos observations pour que ça soit amélioré. Ils disposeraient de fonctionnalités mieux ficelées et quelle fierté pour nous de voir nos heures de travail ainsi réalisées !!! Ça vaut la peine de Rethinking la finalité de tout ça.

Mac book pro

Une dernière chose

Avant de partir, n'hésitez pas à faire un tour sur l'étude de cas de Charlie Immers, il a analysé la création de groupe avec moi et l'a repensé pour desktop.

Et si ce n'est pas depuis cette page que vous êtes arrivé sur la mienne, faites un tour sur la page collective des Lézaryens.